Actualité maths et médecine


B. Hauchecorne et G. Cohen

Les mathématiques dans la médecine du quotidien

Le nouvel IMC de Nick Trefethen  

Les limites de l'indice de masse corporelle (IMC) proposé par Adolphe Quetelet (voir article page 14) et popularisé par l'Organisation mondiale de la santé sont connues depuis longtemps. L'IMC de combien de grands sportifs, au corps fuselé, dépassent la valeur de 25 considérée comme la limite du surpoids ? Les deux raisons principales en sont la masse musculaire importante dont la densité est bien supérieure à celle des tissus graisseux mais aussi une grande taille. 

Selon le professeur Nick Trefehten de l'université d'Oxford, l'IMC surestime en effet très nettement le surpoids des personnes de grande taille. Aussi propose-t-il la formule I= 1,3 x P/T2,5 où P désigne le poids exprimé en kilogrammes et T la taille mesuré en mètres. La normalité avec cet indice est préconisée dans l'intervalle [18,5 ; 25].

Que penser de cette formule ? Le facteur 1,3 ne joue évidemment aucun rôle. Son but est seulement de faire en sorte que ce nouvel indice se retrouve dans des valeurs analogues à l'ancien. En revanche, l'exposant 2,5 modifie les choses. Quetelet avait bien remarqué que, « si l'homme croissait également dans toutes ses dimensions, les poids seraient aux différens âges comme ... Lire la suite