Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, un indicateur du poids "idéal" pour une bonne santé est fourni par l'indice de Quetelet, encore appelé indice de masse corporelle et noté IMC. Pourquoi utilise-t-on cet indice et comment Quetelet l'a-t-il élaboré ?

Que ce soit pour des raisons de santé ou tout simplement d'esthétique, nombreuses sont les personnes aujourd'hui à suivre régulièrement l'évolution de leur poids. L'indice de référence recommandé par l'OMS pour juger d'une bonne adéquation entre le poids et la taille d'un individu provient des travaux du mathématicien belge Adolphe Quetelet, un savant qui a eu une grande influence sur le développement des sciences en Europe dans le courant du XIXe siècle (voir encadré). 

Cet indice est défini par le  quotient du poids par le carré de la taille soit IMC = p / t2p désigne le poids en kilogrammes de la personne considérée et t sa taille en mètres. On le nomme indice de Quetelet ou encore indice de masse corporelle (IMC, en abrégé).  

 

Naissance d'un indice

Quetelet présenta en 1832 et publia l'année suivante un mémoire de l'Académie royale de Bruxelles ayant pour titre Recherches sur le poids de l'homme aux différents âges. C'est dans cet ouvrage que l'auteur introduisit implicitement cet indice statistique. Dans la cinquième section du mémoire, intitulée Relations entre les tailles et les poids de l'homme et de la femme, Quetelet ... Lire la suite


références

Voici une courte sélection de certaines des œuvres d'Adolphe Quetelet relatives à des études statistiques sur l'être humain :
• • 1825 : Mémoire sur les lois des naissances et de la mortalité à Bruxelles (18 p.) •
• 1827 : Recherches sur la population, les naissances, les décès, les prisons, les dépôts de mendicité, etc., dans le royaume des Pays-Bas (78 p.)
• • 1831 : Recherches sur la loi de la croissance de l'homme (33 p.)
• • 1832 : Recherches sur le poids de l'homme aux différens âges (46 p.)
• • 1835 : Sur l'homme et le développement de ses facultés ou Essai de physique sociale (2 vol., 329 + 334 p.)
• • 1869 : Physique sociale ou Essai sur le développement des facultés de l'homme (2 vol. 503 + 485 p.)
• • 1870 : Anthropométrie ou Mesure des facultés de l'homme (479 p.)