La saga des courbes médicales (1)


A. Albert, J. Bair, D. Justens

Des courbes pour visualiser des données médicales.

Nomogrammes d'IMC

Il est important pour la santé d'avoir un poids stabilisé au voisinage d'un poids d'équilibre, qui est estimé en fonction de sa taille. On peut calculer un indice de masse corporelle (IMC) dont l'introduction est due au statisticien belge Adolphe Quetelet (voir page 14). La structure de cet indice peut être présentée sous forme de nomogramme. Le terme, qui recouvre un ensemble de courbes graduées auxquelles on associe des mesures respectives, fut introduit par le mathématicien français Maurice d'Ocagne (1862-1938) dans le but de promouvoir des méthodes de résolution graphique d'équations algébriques. Pour l'IMC, on porte les tailles des individus (en cm) en abscisse, et leurs poids (en kg) en ordonnée pour tracer ensuite la famille des courbes associées donnant lieu à un même IMC. Dans le plan, la figure obtenue se compose de portions de paraboles : par définition de l'indice, sur chaque courbe le poids est proportionnel au carré de la taille. La détermination graphique de l'IMC d'une personne est  aisée : on trace le point avec pour coordonnées la taille en abscisse et le poids en ordonnée. On lit ensuite le nombre associé à la courbe la ... Lire la suite