La saga des courbes médicales (3)


A.Albert, J. Bair, D. Justens

Des courbes pour prédire

Courbes ROC

Le diagnostic d'une maladie se fait sur base d'un ensembles de critères. Le médecin peut aussi avoir recours à une batterie de tests afin de l'étayer. Il est rare qu'un test conduise à une conclusion certaine ; il peut se révéler positif sur un patient sain et négatif sur quelqu'un atteint par la maladie. Il est dès lors fondamental de connaître la capacité d'un test à discriminer entre la population des malades et celle des personnes saines. C'est la finalité de la courbe ROC, acronyme de la formulation anglaise Receiver Operating Characteristic, qui servit lors de la Seconde Guerre mondiale pour distinguer le bruit de fond marin du signal provenant de la présence d'un sous-marin ennemi. 

Un test déterminé se traduit par une mesure que l'on compare à un seuil. Pour toute valeur du seuil, la courbe ROC s'obtient en portant en ordonnée le taux de « vrais positifs » (fraction des positifs effectivement détectés) et en abscisse le taux de « faux positifs » (fraction des négatifs mal discriminés). 

 

Percentiles et quantiles

Soit un échantillon de mesures présentant un grand nombre de valeurs différentes. Dans le langage usuel, ... Lire la suite