Abonnez-vous

Mathématiciennes à la Nasa : un film à voir !


Élisabeth Busser

Elles ont été employées quasiment comme « ordinateurs humains » au centre de recherche américain Langley à Hampton (Virginie).


 

C’est grâce à ces femmes de couleur, toutes mathématiciennes, que la Nasa a employées jusque dans les années 1980, que John Glenn, l’astronaute américain, a pu être mis en orbite autour de la lune. Ce sont elles encore qui ont calculé sa trajectoire de manière qu’il puisse revenir sur Terre !

La recherche spatiale américaine avait commencé à recruter des femmes pendant la Seconde Guerre mondiale, les hommes étant partis au front. C’est à partir du journal noir de la ville qu’ont été faits ces recrutements d’enseignantes de mathématiques. Les Figures de l’ombre (Théodore Melfi, 2016) est arrivé sur nos écrans (Twentieth Century Fox France) pour la Journée de la femme. Il narre le destin extraordinaire des scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de dominer la conquête spatiale et dont l’histoire est longtemps restée méconnue. Le film est excellent à tous points de vue, même sur les aspects mathématiques !