Abonnez-vous

Comment se comporter rationnellement face au risque


Léo Gerville-Réache

Face à une loterie qui offre deux gains différents, les stratégies de jeu divergent d'un individu à l'autre. Pourquoi des participants préfèrent-ils un gain potentiel non maximal ? C'est la conception que chacun a de la probabilité (expérience unique ou expérience vouée à se répéter) qui explique ces comportements.


On vous propose de vous donner mille euros, ou bien de gagner dix mille euros mais avec seulement deux chances sur dix. Vous avez sûrement une préférence pour l’une de ces deux options ! Mais sur quoi votre préférence se fonde-t-elle ?
La première option vous offre un gain certain, alors que la seconde vous offre un gain aléatoire. Comment « comparer » ces deux options est un vieux problème. Au XVIIIe siècle, Daniel Bernoulli, qui réfléchissait par ailleurs au délicat jeu de Saint-Pétersbourg (voir notre dossier « Mathématiques des paris »), proposa de raisonner en termes d’« espérance morale ».

 

Maximiser votre « espérance morale »

L’idée est relativement simple : dans un premier temps, vous considérez qu’un bien ou une somme d’argent vous procure une certaine utilité, une certaine satisfaction chiffrée. Par exemple, vous vous dites qu’avec mille euros vous pourriez vous offrir le dernier gadget électronique à la mode. Mais de l’autre côté, avec dix mille euros, vous pourriez changer votre voiture et ce ne serait pas du luxe !

Peu importe. Vous pouvez avoir de bonnes raisons pour, par exemple, considérer que mille euros vous procure une utilité de 70 unités (ou U(1 000) = 70) et ... Lire la suite gratuitement


références

La psychologie de l'homme rationnel devant le risque : la théorie et l'expérience. Maurice Allais, Journal de la société statistique de Paris 94, 1953.
Le comportement de l'homme rationnel devant le risque : critique des postulats et axiomes de l'école américaine. Maurice Allais, Econometrica 21 (4), 1953.
Théorie des jeux. Bibliothèque Tangente 46, 2013.
Testez votre rationalité: trente paradoxes renversants ! Spécial Logique 28, POLE, 2017.