Katherine Johnson, « la meilleure mathématicienne d'Amérique »

Anne Boyé



Combien de pas jusqu'à la lune

CAROLE TRESOR
A.M.ROMANS ADOS
2019
448 pages
15.9 €

Acheter ce livre



Katherine Johnson a eu 100 ans en 2018. Ce livre retrace son histoire, dans une biographie à peine romancée. C’est l’histoire d’une femme incroyable, noire, américaine, dans un pays marqué par la ségrégation et où les droits des femmes restent à conquérir. C’est aussi l’histoire d’une passion mathématique.

La jeune Katherine est brillante, particulièrement en mathématiques. Elle adore aussi la langue française. Elle entre à 10 ans dans l’équivalent du lycée, une high school réservée aux Noirs, puis dans une université « pour gens de couleur ». Elle y rencontre des enseignants extraordinaires, dont William Claytor, empêché dans sa carrière parce que Noir. Il décide qu’il « va faire en sorte que Katherine soit prête à être la meilleure mathématicienne d’Amérique le jour où l’Amérique lui permettra d’exercer ce métier ».

Et cela arrivera, lorsqu’elle intégrera la NACA (devenue NASA), participant aux missions spatiales et réalisant les calculs fondamentaux pour le développement de la navette spatiale. Elle est l’une des héroïnes du film les Figures de l’ombre (Theodore Melfi, 2017). Cette lecture cependant vous mènera bien au-delà du film : le livre fait vivre ses personnages. Il se conclut ainsi : « Après des siècles de fabrication de héros masculins, il est grand temps que l’histoire rende hommage aux figures héroïques féminines. » Les jeunes, les filles en particulier, trouveront là une mathématicienne, épanouie dans sa passion, qui leur donnera peut-être envie de suivre sa voie.



Les dernères notes de lecture