Mathématiques collaboratives

Les mathématiques sont une ?uvre collective façonnée au cours des siècles grâce à des collaborations, que ce soit pour produire des connaissances ou des ouvrages.
Mais depuis moins d?un siècle, les pratiques ont été bouleversées. Aux chercheurs isolés d?autrefois se substituent de plus en plus des équipes aux compétences variées, permettant de nouvelles approches efficaces. Une recherche massivement collaborative de résultats est, de plus, rendue possible par Internet et les outils de communication instantanée.
Pal Erdös fut un des pionniers de ce mouvement dont le génial mathématicien Tim Gowers est aujourd?hui l?un des moteurs.
Mais le partage de connaissances se fait aussi avec le grand public, grâce à une démarche de vulgarisation et la volonté de permettre le libre accès aux articles de recherche. Des logiciels libres collaboratifs voient le jour, tout comme des sites à auteurs multiples comme Wikipédia. Le partage des savoirs à grande échelle : les Anciens en rêvaient, notre époque le met en place !

LES ARTICLES

Jusqu'à une époque très récente, les mathématiciens travaillaient et publiaient seuls. Désormais, et grâce en partie au développement des moyens de communication modernes, il n'est pas rare de trouver des articles de recherche cosignés par plus de quatre auteurs. Sous l'impulsion de Tim Gowers, plusieurs sites sur la Toile ont permis des recherches collaboratives.


Les pratiques mathématiques sont en train de changer profondément. Les chercheurs s'organisent, les modes de fonctionnement sont questionnés, la vulgarisation des connaissances vers le grand public est devenu un enjeu. Un nouveau modèle, celui d'une « science ouverte », est en train d'émerger.


Lorsqu'on se pose une question, que l'on veut s'assurer d'une notion, Wikipedia est devenu le réflexe de nombreuses personnes. Mais qui rédige ces articles ? Peut-on avoir confiance ? Surtout, comment peut-on soi-même en rédiger ?


En bref : Les couples célèbres dans la recherche

Bertrand Hauchecorne

Les noms composés de théorèmes donnent une indication sur le binôme de mathématiciens qui a travaillé sur le sujet...ou pas.



En bref : Dans l'édition, ils vont par deux

Bertrand Hauchecorne

Le XXe siècle nous a laissé des exemples marquant de collaborations éditoriales dans le domaine de la pédagogie des mathématiques.



En bref : Ves de nouvelles pratiques

Alba Málaga, Nicolas Thiéry et Samuel Lelièvre

Recherche et enseignement mathématiques s?appuient de plus en plus sur des logiciels qui soutiennent la collaboration. Étant d?une complexité croissante, ces derniers reposent sur un développement collaboratif massif.



En bref : Lean : une nouvelle bibliothèque d'Alexandrie

Jean-Jacques Dupas

Construire un référentiel mathématique numérique, soit une nouvelle « bibliothèque d?Alexandrie des maths », voilà l?entreprise insensée et coopérative dans laquelle se sont lancés de nombreux mathématiciens.



En bref : Remue-méninges et programmathons

par Jacques Bair

Il y a plus d'idées dans plusieurs têtes que dans une seule. C'est sur ce principe que se basent les techniques de remue-méninges (ou brainstorming) et de programmathon (ou hackathon, marathon de programmation informatique), très présentes dans le monde des sciences des données.



Les dernières publications POLE