Naissance de la médecine rationnelle


Bertrand Hauchecorne

Parmi les théoriciens de la médecine dans l'Antiquité, les noms d'Hyppocrate et Galien, les premiers à utiliser des méthodes rationnelles d'étude des maladies, sont restés à la postérité. Avant eux, Pythagore avait établi les premiers jalons de la médecine occidentale.

Pythagore, ses disciples et la médecine 

Rendu célèbre par le fameux théorème qui porte son nom, Pythagore est le fondateur d ‘une école philosophique qui appuie ses théories sur le savoir. Aussi est-il naturel que le célèbre savant grec se soit penché vers les mathématiques, mais aussi vers la médecine. Il est sans doute le premier à la séparer de la magie et peut être ainsi considéré comme l'un des fondateurs de l'approche occidentale de la médecine, discipline basée sur la rationalité.  Il fait le lien entre les quatre éléments – la terre, le feu, l'eau et l'air – présents à la fois dans la nature et dans le corps humain.  

L'un de ses disciples, Alcméon de Crotone s'est d'ailleurs consacré à la médecine. Il pratiqua la dissection et étendit ainsi considérablement les connaissances anatomiques. Il échafauda une théorie de l'embryon, affirmant que le sexe de l'enfant est déterminé par celui des deux parents ayant produit la semence la plus abondante lors de la conception.

 

Hippocrate de Cos vs Hippocrate de Chios

Le célèbre médecin ... Lire la suite